" Choisis donc la vie !" (Deut. 30,19)

N'est-ce pas l'horizon vers lequel le chemin de Carême nous conduit ?
Votre générosité lors de mes trente années de ministère presbytéral m'a permis un pèlerinage en Inde. Je retiendrai de ces deux semaines qu'il est urgent de devenir un peuple de prophètes pour dénoncer les injustices sous toutes leurs formes ! Il est temps de quitter les pharisaïsmes pour répondre à cet appel pressant de l'Écriture : " Prouve-moi ta foi sans les oeuvres, moi, je tirerai de mes oeuvres la preuve de mes oeuvres la preuve de ma foi ! " (Jacques 2,18)
Le chemin pour aimer Dieu, c'est d'aimer l'homme, à son image : le Salut est là et pas ailleurs.
Et voici le temps de Carême : 40 jours pour essayer de convertir notre existence au service de l'homme en favorisant toutes les libérations de ce qui entrave sa liberté et sa dignité de vivre dans le projet du Créateur. La Terre est à tous ! Notre entrée en Carême va nous inviter à un déplacement d'habitude, notre évêque venant rencontrer les futurs confirmés le soir du mercredi des Cendres, nous n'entraverons pas cette rencontre décisive pour nos jeunes ni celle du culte du dimanche. Nous prendrons la liberté d'anticiper la célébration des Cendres en nous retrouvant la veille pour cette ouverture : mardi 5 mars à 19h en l'église de Thoiry.
Pendant ce temps de Carême, je conduirai plusieurs initiatives : le pèlerinage à Rome du 17 au 22 mars avec 27 pèlerins de notre groupement paroissial et du diocèse pour la récollection annuelle du Mouvement des Chrétiens Retraités ; samedi 23 mars après la messe de 18h, une soirée d'échange sur le séjour en Inde autour des photos nous permettra de vivre un partage solidaire avec la communauté des Soeurs de la Charité d'Agra rencontrées sur place ; et enfin, samedi 30 mars, le sacrement de la réconciliation pour 36 jeunes de la catéchèse à la journée du pardon avec le diocèse à Bourg-en-Bresse.
Ces temps forts partagés ici ou là, les rencontres locales : Botato à Challex, soupe de Carême à Thoiry, bol de riz à Péron, halte spirituelle d'avril à organiser, les futurs sacrements en préparation et l'ensemble des actions de notre quotidien, relayés par notre feuille paroissiale, notre site, nos affichages, nos lieux de vie nous montrent combien nous sommes invités d'une manière ou d'une autre à produire l'effort de choisir la vie et d'être des vivants au service du Vivant !
En ce temps de Carême, vous savez combien je vous suis attaché de par ma vie qui se déploie au milieu de vous. L'effort à faire de chacun est de faire église : en mutualisant nos talents au bénéfice du culte tout en économisant les forces de tous, dans le respect des orientations diocésaines (économique, administratif et juridique) suivies par David, Elizabeth, Claude, Aurélie et moi-même.
Une communauté, un pasteur : prions les uns pour les autres !

Père Pierre-Yves +

Deniers